fete gateau basque

Visite Une maison vieille de près de 380 années, qui a abrité le célèbre roi Louis XIV lors de son mariage à Saint-Jean-de-Luz avec l’Infante d’Espagne.

Cette demeure du XVIIème siècle a été bâtie par un riche armateur luzien, Joannis de Lohobiague, en 1643.

Depuis sa construction, cette somptueuse demeure privée et toujours habitée par la même famille, se visite pour contempler architecture, peintures, mobilier et vaisselle de plus de 350 ans.

Avant 1640, de nombreux combats d’avants-postes ont lieu entre français et espagnols notamment entre la Bidassoa et Fontarabie d’une part et Bayonne d’autre part.

Saint-Jean-de-Luz a même été à plusieurs reprises occupée par des troupes du roi d’Espagne, ce qui lui a valu d’être mainte fois pillée, brûlée puis reconstruite.

En compensation de ces souffrances, les rois de France ont généreusement accordé à la ville bon nombre de compensations, St-Jean-de-Luz sera une ville riche.

A partir de 1640, le vent tourne et les luziens commencent à construire en pierres.

La ville des corsaires et des pêcheurs :

Les Basques étaient de grands navigateurs. Ils avaient appris des Vikings l’art de la chasse à la baleine dès le VIIIème siècle. Les marins étaient habitués à affronter la mer et ses nombreux dangers pour la pêche proche et lointaine.

Quelques baleiniers se trouvant à court de denrées, de poissons, d’eau flirtaient avec la piraterie. Interdire ces pratiques qui prirent rapidement une ampleur extra-ordinaire devenant impossible, on transforma ces marins en corsaires en leur imposant une charte stricte avec des règles astreignantes, sans pour autant faire partie de la marine royale.

De cette façon, le roi et son trésor étaient gagnants, les prises étaient partagées.

En 1660, l’histoire de la cité basque bascule, et devient étroitement liée à l’histoire de France.

C’est l’année du dénouement de 20 années de négociation du traité des Pyrénées dont le mariage du roi soleil fut la concrétisation.

Le roi Louis XIV épousera Marie-Thérèse l’Infante d’Espagne. Le jeune souverain aura occupé cette demeure plus d’un mois avec toute sa cour.

Dès le 6 juin 1960 et jusqu’au jour du mariage, le 9 juin 1960 l’Infante occupera la maison Joanoenea nommée depuis « Maison de l’Infante » à une centaine de mètre de celle du roi.

C’est seulement après leurs noces, que les époux, ont regagné la dite Maison Louis XIV.

La légende dit que, du haut du balcon de cette maison, furent jetées des pièces d’argent frappées pour la circonstance.

Le 15 juin 1960, le jeune roi et sa cour reprirent la route pour Paris, et le calme fut de retour sur la cité basque.